New Horizon

De Wiki Répubrick
Aller à : navigation, rechercher
NEW HORIZON
Picture NewHorizon.png
New Horizon, vu de sa jetée
Drapeau NewHorizon.png
Drapeau de New Horizon
Informations
Région Colonies et Territoires non incorporés
Maire Tip
Population 310 000 Habitants
Gentilé Horizonins (Anglais et Espagnol)
Horizonains (Français)
Fondation 12 août 2015 (Réel)
1781 ap. Notch (RP)
Langues Anglais (78.4%)
Espagnol (13.2%)
Français (8.4%)
Localisation
Localisation NewHorizon.png
Coordonnées X : 2132 ; Z : 4583

New Horizon est une ville cité-état, située au Sud de Répubrick, et faisant parti des colonies et territoires non-incorporés. La ville est située sur la côte Est de la baie de New Horizon, dans la vallée de San Cleyando. Fondé par des colons explorateurs, elle est désormais mondialement considérée comme une ville importante en terme de culture. Son maire actuel est Tip.

Histoire[modifier]

0 à 1781 : Fondation de la ville[modifier]

La région de New Horizon était, avant la fondation de la ville, peuplée par des tribus aborigènes. Situés autour d'une baie, ces dernières profitaient d'un efficace système commercial maritime. Elles commerçaient également avec des tribus plus éloignés, comme celles de l'actuelle Vallée de San Oakendo, au Nord-Ouest. Lors des conquêtes des Terres Inexplorées au XIIIème siècle, des explorateurs atteignent la région et y fondent la Mission San Cleyando.

C'est le 4 septembre 1781 que des colons linconiens reprennent la région pour y fonder une ville. Celle-ci prend le nom de l'ancienne mission : San Cleyando.

1781 à 1875 : Développement de la criminalité[modifier]

La colonie se développe comme étant un centre consacré à l'élevage de bovins. La démographie de la ville augmente peu à peu, passant d'environ 500 habitants en 1820, à 1250 en 1841. En 1842, des paysans trouvent de l'or au alentour de la rivière San Dorado, au Sud-Est de la ville, ce qui provoque une ruée vers l'or mineure. L’exploitation minière devient, dans les décennies suivantes, une industrie importante : des installations de mines sont creusées sous les collines de la région.

En 1850, San Cleyando dépasse les 1873 habitants, et passe du statut de village à celui de ville. L'augmentation démographique contribue à un développement important du banditisme. Les paysans se font régulièrement piller leurs plantations, et des meurtres sont recensés. Pendant une période de neuf ans, San Cleyando s'offre la réputation désastreuse de "Capitale de la vermine". Sous la pression évidente des victimes des bandits, qui menacent de fuir la ville, l'administration municipale, à l'époque menée par Antonio Ferraz, met en place une police politique : les Ferrazistes. L'effet est immédiat : en deux ans, plus de 57 criminels sont arrêtés et pendus.

Après un retour à une situation normale, San Cleyando cultive des plantations d'agrumes, et développe ses réseaux commerciaux avec sa métropole.

1875 à 1899 : Révolution et indépendance[modifier]

Si l’augmentation de la criminalité dans la seconde partie du XIXème siècle avait diminué la croissance démographique de la ville, le développement du commerce cleyandain poussent beaucoup d'émigrants linconiens à rejoindre San Cleyando. La ville est alors confronté à une pénurie de logements, et le banditisme augmente à nouveau, mais dans des proportions beaucoup plus extrêmes. Un sentiment d'insécurité se fait ressentir parmi les citoyens.

L'arrivée du totalitarisme comme idéologie de Lincon et la situation désastreuse de la ville encouragent les citoyens à vouloir se séparer au plus vite de leur État souverain. Une révolution par la force est préparée en secret afin de renverser le gouvernement municipal. C'est Robin Dolson, un émigré de Lincon qui s'occupe de mener les révolutionnaires. Les offensives commencent dès la journée du 28 juin 1899, contre les forces armées menés par Antonio Ferraz. La nuit du 29 juin, les Cleyandains marchent sur la place forte de la ville, et encerclent la mairie. Antonio Ferraz et tous les Ferrazistes sont alors exécutés devant les citoyens. Robin Dolson met en place une démocratie, brise les derniers liens avec Lincon, et la ville est renommé "New Horizon".

1900 à 1914 : Industrialisation de masse[modifier]

<WIP>

Guerres Cubiques[modifier]

<WIP>

Géographie[modifier]

Localisation[modifier]

Villes réelles de Répubrick
AlthavenAurèsAveiroBrises-sur-MerChondopolisDragganHartsfieldLannerenLinconshiresNeubourgNew HorizonNowygradSan JoséSchonbergStettinPapeloaValporiaWereldinWinterhaven